Transformation Digitale

La Transformation numérique de votre organisation s’accompagne d’une véritable réflexion au préalable

DIGITALISER n’est pas uniquement numériser des documents et virtualiser des processus. La langue française apporte justement toute sa richesse vis à vis de votre transformation numérique. Là où l‘anglais se résume simplement à « digitalize », le français lui propose « numériser », « digitaliser » ou « réaliser sa transformation numérique », qui correspondent bien à des notions et des niveaux de transformation différents.

 

NUMÉRISER des documents (jusqu’à potentiellement passer au zéro papier) est le premier niveau de la transformation digitale. Outre l’économie de papier et l’impact « écolonomique », les bénéfices sont déjà colossaux: gain du temps d’impression, confidentialité préservée (plus de document confidentiel laissé visible), fonctions de recherche et de navigation dans le document virtuel, gestion de configuration et de mise à jour des documents, etc..

Associé à ce « zéro papier », il est possible de digitaliser le processus de signature ou de validation des documents en implémentant un workflow de validation intégrant la signature électronique: les gains de temps (lead time) et d’impression seront significatifs.

 

DIGITALISER un processus ne doit pas non plus se réduire à la numérisation de documents et à la virtualisation de certaines étapes. En effet, digitaliser un processus comprenant des lacunes génère un processus déficient digitalisé et là où le « monde physique » révèle les erreurs (exemple d’une pièce visiblement non conforme), le monde virtuel / digitalisé quant à lui masque plus encore ces erreurs.

 

La transformation numérique de vos processus doit donc s’opérer de la manière suivante :

1- Bien connaître et comprendre le processus actuel / réel (et non théorique / documenté), au travers d’une démarche Value Stream Mapping par exemple. 

2- Identifier les problèmes et les opportunités d’amélioration, notamment via les technologies digitales: 

  • Implémentation de technologies « Internet of Things » pour localiser en temps réel les outils dans une usine
  • Utilisation de la blockchain pour sécuriser les transactions (financières, dépôt de livrables, etc.)
  • Mise en place d’Intelligence Artificielle pour détecter et anticiper des pannes
  • Déploiement du RPA (Robotic Process Automation) pour automatiser certaines tâches répétitives 

3- Définir et implémenter le processus cible, en cherchant à résoudre les problèmes du passé et à implémenter les opportunités identifiées… cela signifie que par rapport à l’ancien processus il faut déplacer, supprimer, paralléliser et potentiellement ajouter de nouvelles étapes. Il est également important de mettre en place des méthodes de mesure de performance de ce processus.

 

La TRANSFORMATION NUMÉRIQUE est ainsi véritablement initiée au moment où l’on commence à transformer les processus. Néanmoins, pour réussir votre digitalisation c’est l’ensemble processus / organisations / produits / services qui doit être transformé selon le raisonnement suivant :

  • Quelle est l’organisation la plus pertinente qui doit opérer ces nouveaux processus digitaux ?
  • Quelles sont les compétences dont je vais avoir besoin ?
  • Quel écosystème va me supporter dans ma transformation digitale ?
  • Comment mes produits peuvent se trouver modifier par le digital, afin de créer un avantage concurrentiel et développer du service ?

La Transformation numérique de votre organisation doit donc s’accompagner d’une vraie réflexion préalable…

 

Toutes les formations certifiantes permettant d’engager et d’assurer le succès d’une évolution vers le management Hybride comme la Gestion de Projet – l’Agile Scrum & Lean Management sont disponibles sur Okadia  ! 

Découvrez tous les parcours de Formation inclus à l’abonnement Okadia ici.